Devant la quantité de modèles de kendamas disponibles en ligne, les joueurs débutants peuvent vite être déboussolés. C’est pourquoi je vous livre ici quelques conseils pour faire le bon choix.

Quel matériau choisir ?

Le kendama traditionnel est fabriqué en bois mais récemment de nouveaux types de matériaux sont apparus. La plupart du temps, vous trouverez dans le commerce des kendamas en bois ou en plastique.

Les joueurs aguerris ont tendance à fuir le plastique en raison de son aspect, du son peu « naturel » qu’il produit et de la sensation synthétique qu’il procure au toucher. Bien que ce ne soit pas forcément le cas, un kendama en plastique peut donner l’impression qu’il n’est pas authentique. L’un des principaux avantages d’avoir un kendama en plastique est que son poids peut être défini de manière très précise, avec le tama et le ken bien équilibrés. En effet, il est important que les deux parties du kendama aient exactement le même poids, de façon à pouvoir réaliser certains tricks avec précision.

Kendama en bois traditionnel

Voir mon guide d’achat

Dans l’ensemble, les joueurs privilégient donc plutôt le bois pour leur kendama. Les types de bois les plus répandus sont le hêtre, le cendre, l’acajou, le chêne, le cerisier (souvent utilisé pour le tama), l’érable et le noyer, car ceux-ci ont un poids qui convient bien et parce qu’ils procurent une sensation au toucher que les joueurs apprécient. En particulier les bois exotiques, tels que l’acajou ou le hêtre, qui sont réputés plus chaleureux que les autres types de bois. Par ailleurs, certains bois ont une teinte plus foncée que d’autres et se salissent donc globalement moins vite.

Soyez vigilant à la qualité du bois : mieux vaut choisir un bois dur (chêne, frêne, érable) si vous souhaitez qu’il résiste plus longtemps aux chocs !
Le seul problème en ce qui concerne le bois est qu’il est difficile d’avoir un poids correspondant exactement aux spécifications exigées par le kendama, mais cela reste un détail.

Quel type de peinture choisir ?

La boule (ou tama) est revêtue d’une couche de peinture qui lui confère une durée de vie plus longue. En effet, la boule entre constamment en choc avec la pointe et il n’est pas rare qu’elle tombe au sol lors de l’exécution de certaines figures, c’est pourquoi il faut la protéger.

Le type de peinture choisi est important car celle-ci peut offrir une adhérence supplémentaire à la boule et donc rendre plus facile la réception de celle-ci lors de la réalisation de figures très difficiles. Les peintures rugueuses, au revêtement « sticky », sont par exemple idéales pour débuter. À l’inverse, les peintures vernies rendent l’objet plus éclatant mais aussi plus glissant.

Par ailleurs, l’énorme gamme de couleurs et de types de revêtements permet à chaque joueur d’affirmer sa personnalité et son identité, et de se démarquer des autres. Si vous débutez, méfiez-vous à la densité des motifs sur le tama : dragons,  serpents, flammes… certes c’est joli, mais cela se fait au détriment de la visibilité du trou.

Kendama en bois naturel

Kendama en bois naturel

Lire mon guide d’achat

Vous pouvez, à l’inverse, opter pour un tama en bois brut, naturel. Les kendamas en bois naturel ont l’avantage de vieillir mieux, car qui dit absence de peinture, dit absence d’écaillement. De même, en vieillissant, le bois va se patiner et offrir une meilleure adhérence.

Quel taille de kendama choisir ?

Bien que la longueur de la ficelle peut être raccourcie, le poids et la taille du ken et du tama, eux, ne peuvent pas être modifiés facilement. Aussi, si vous êtes encore jeune ou si vous souhaitez offrir un kendama à un enfant, orientez-vous vers un Shokendama (~15 cm) ou vers un Hajimete no Kendama (~16,5 cm), recommandés pour les 4 ans et plus. Il s’agit de petits kendama, au poids léger, avec des coupes de taille standard et une boule plus petite, ce qui rend l’apprentissage plus facile, diminue le risque de blessure et facilite le transport.

Au fur et à mesure que vous (ou l’enfant) gagnerez en précision dans le maniement du kendama, vous pourrez décider de vous familiariser, dans un deuxième temps, avec un kendama en taille réelle.

Différentes tailles de kendama

Différentes tailles de kendama

Acheter un kendama

Les différentes tailles de kendama que vous trouverez dans le commerce sont les suivantes :

  • standard : le kendama mesure environ 18,5 cm de hauteur et les coupes ont un diamètre de 7 cm. C’est la taille de référence définie par la JKA (Association Japonaise de Kendama) et sûrement celle qui convient le mieux à la majorité des joueurs.
  • jumbo : le kendama mesure généralement 25 cm de hauteur, les coupes font 9,5 cm de large et la boule a un diamètre de 8 cm. Il offre un certain confort de jeu pour les débutants mais certaines figures peuvent vite devenir compliquées et nécessiter de repasser sur un modèle standard. Kendama USA commerciale une collection unique de kendamas de ce type, appelée Jumbo Kendama.
  • mini : le mini kendama est conseillé pour les plus petits, même si par expérience, on se rend compte que ceux-ci se débrouillent tout aussi bien avec une version standard. Le mini kendama est légèrement sous-dimensionné par rapport au kendama standard (~16 cm), donc optimisé pour de plus petites mains. La marque Kendama USA propose par exemple ce type de modèle, sous le nom de Tribute mini. Ce type de kendama est aussi très prisé des adultes passionnés, cherchant à relever de nouveaux défis.
  • micro : c’est un kendama de poche (12,5 cm de hauteur). On en trouve notamment chez Super Kendama.